Collections

APPLICATIONS SUR LES MEUBLES

Au Château nous pouvons admirer l’unique exposition en Pologne d’éléments décoratifs appliqués sur les meubles fabriqués en bronze doré. La technique du moulage de bronze remonte aux temps anciens, alors qu’à travers les siècles elle eut ses moments de gloire comme de relative popularité. Avec l’époque de la renaissance les applications deviennent de plus en plus partie intégrante du meuble. Elles deviennent très populaires au XVIIIème siècle et en première moitié du XIXème. En ces temps là les meubles sont décorés avec des poignées, ferrures, pieds, masques, plaquettes décoratives et autres éléments réalisés en bronze doré, qui souvent sont dessinés par des artistes de renommée. Dans le but de faire ressortir la beauté des ces enrichissements, le brillant de l’application métallique est associé à la tonalité chaleureuse du bois.

Outils d’artisant

Dans une autre salle sont assemblé et exposé de façon innovante les outils de bricolage utilisés par des artisans anciens pour réaliser des meubles utilisés quotidiennement, qui ont une importance primordiale pour la qualité du travail du bois. Les outils permettant un travail facile et précis du bois à chaque étape de la réalisation étaient changés et améliorés au cours des siècles en fonction de la demande, mais certaines de leur fonctions sont restées inchangées. Ainsi certains outils utilisés aujourd’hui seraient certainement reconnus par des charpentiers moyenâgeux. Du fait de la multitude et de la diversité des outils assemblés au Musée du Château nous avons décidé de faire une caractéristique par groupe d’outils, sans lesquels le travail du charpentier ne serait pas possible.

Appareils de mesure

Prendre des mesures est la première action qu’entreprend un menuisier et ce sont les appareils de mesure qui lui permettent de prendre les longueurs et l’exactitude des angles. De temps à autres il doit recourir aux matrices pour reporter les mesures d’un élément sur un autre. A cette famille d’outils de charpentier appartiennent les outils suivants: biseau, pied à coulisse, règle et calibres à limites intérieurs et extérieurs.

Les outils de traçage

Le traçage constitue la deuxième tâche à réaliser si on veut donner aux objets des formes et des dimensions souhaitées. Elle consiste à reporter les dimensions d’un dessin sur un objet qu’on travaille. Pour le faire on utilise des outils suivants: crayon, alène, trusquin et compas.

Les outils de sciage

Après le marquage le charpentier entreprend de couper le bois en fragments souhaités avec l’aide d’une scie, qui est un outil pratique pour scier non seulement le bois, mais aussi d’autres matériaux comme l’os, le métal ou la pierre. Grace à la scie on peut sectionner, retoucher, trancher vers l’extérieur les parties superflues.

Les outils de tranchage

Après les premières coupes les éléments de l’objet que l’on souhaite réaliser doivent être rabotés, assemblés, polis et terminés. A chacune de ces opérations correspondent des outils différents, qui font partie de la famille des outils de découpe. On peut les diviser en deux sous-groupes: ceux que l’on peut faire passer sur une surface (p.ex. rabot) et ceux de coupe directe et manuelle (p.ex. burin).

Outils de serrage

Les éléments en bois sont assemblés à l’aide de différents outils de serrage. Si on n’a pas utilisé des connexions en métal, les composants en bois sont raccordés avec la colle. Ensuite les éléments connectés sont immobilisés et serrés à l’aide des pinces, qui seront enlevées une fois la colle séchée.

Outils d’assemblage et de perçage

La façon la plus simple de faire un trou dans du bois est de donner un coup sec d’amorçoir, mais le bois peut casser, donc mieux vaut utiliser une mèche avec une rigole en spirale qui enlèvera le bois du trou.